• Home
  • LA FABRIQUE DES VOCATIONS

Comment se motiver pendant sa recherche d’emploi ?

Les matins deviennent difficiles, le réveil de plus en plus tardif, le seuil de tolérance diminue et l’irritabilité vous envahie de plus en plus, …, la recherche d’emploi peut s’avérer être difficile et avoir un impact sur votre motivation.


En effet, l’enlisement vers la démotivation est d’autant plus insidieux que l’on ne maîtrise absolument pas la durée de cette période. Ainsi, la projection vers un scénario de réussite devient difficile avec le temps qui passe. Or, l’image que vous renvoyez pendant vos échanges avec les
recruteurs doit inspirer la réussite, la confiance, la jovialité, l’assurance … et non le tracas que suscite votre recherche d’emploi.


Alors comment se rebooster et casser le cercle vicieux qui peut s’installer et impacter sa posture? comment retrouver confiance lorsque l’on recherche un travail ?

Explorons ensemble des éléments de réponses avec des leviers de motivation que l’on peut activer pour se reprendre en main.


Mais avant de vous proposer des pistes, rappelons que la recherche d’emploi est un véritable projet en soi. Cela signifie une vrai démarche, avec la mise en place d’une organisation permettant de réussir à trouver un emploi conforme à notre vocation professionnelle. Il s’agit aussi d’identifier une stratégie, mettre en place des actions et se réajuster au fur et à mesure des étapes que vous franchissez.

Vous avez besoin de restez motivé et dans une belle énergie !

Voici donc quelques propositions de pistes à explorer pour augmenter sa motivation et donc ses ressorts dans la professionnalisation de votre recherche d’emploi.

La première piste est d’identifier les éléments qui nous ressourcent.

Tout simplement, se concentrer sur ces moments qui nous apportent bien-être, ces pauses sont en effet votre carburant.

Elles vous permettront de mener de front des actions. En effet, si vous avez tendance à vous lancer à corps perdu dans un projet, en l’occurrence ici on parle de recherche d’emploi, installer dans votre routine un vrai moment qui vous ressource.

Identifier par exemple 3 choses qui vous ressources :
méditation, lecture, peinture, musique, balade, etc… et poser un ou deux créneaux dans votre agenda quotidien, qui sera votre moment de prise de hauteur, de pause, de disponibilité ( pour de nouvelles idées par exemple).

Ces moments vous seront profitables pour rester visionnaire, avoir des
moments d’apaisement et avoir du recul. C’est d’autant plus difficile que souvent la culpabilité nous guette : lorsque l’on est en période de chômage et de recherche d’emploi, le regard de l’autre peut être pesant.

Autorisez-vous ces pauses ressourçantes qui vous permettront d’être lucide et serein, en forme pour agir et montrer cette image de vous pendant les entretiens.


Le second levier à explorer : associer votre projet professionnel à votre métier

c’est-à-dire utiliser vos compétences pour votre propre projet professionnel. Par exemple, je suis en recherche d’emploi, je suis graphiste alors pourquoi pas faire un plan d’action très visuel et inspiré avec mes éléments
graphiques préférés.

Ou encore, je recherche un emploi dans l’agroalimentaire, en tant qu’ingénieur méthode, je peux utiliser mon bagage technique et crée un process avec les différentes étapes que j’ai identifié d’un point de vue recruteur et d’un point de vue candidat.

Cela renforcera votre confiance en incarnant votre projet professionnel.
Enfin, voici la troisième proposition de piste : dans la continuité de la suggestion précédente, il s’agit de mettre à disposition ses compétences dans le cadre associatif.

Pourquoi pas trouver une association qui vous permettra de mettre à disposition votre savoir-faire ? Ce qui est intéressant dans l’exercice d’une activité associative, c’est que l’on développe ses compétences …on pourra donc les valoriser sur son CV.

De plus, on peut également ajouter par ce biais de nouvelles compétences.
Le monde associatif offre une très belle opportunité d’explorer ou de consolider ses hards skills et ses softs skills ( compétences techniques et compétences relationnelles). C’est donc une piste intéressante pour son propre parcours professionnel mais aussi pour se sentir utile et actif.

Cette source de motivation est à expérimenter en prenant garde de bien veiller à avoir du temps pour sa recherche d’emploi.

Dernier point à retenir sur ce sujet, certains associations fonctionnent par mission et donc l’engagement du bénévole peut se faire sur un temps donné. Ainsi, si vous avez des hésitations à cause de l’engagement, cela peut être une bonne solution.

Pour conclure, lorsque l’on est en phase de recherche d’emploi et que cela dure plus longtemps que prévu, ce qui est important c’est d’avoir une réelle réflexion sur les éléments qui vont vous motiver.


A vous de mettre en place les conditions favorables à un scénario de réussite dans votre recherche d’emploi.

Cela doit donc se faire selon votre propre référentiel de plaisir, de ressource, en étant en phase avec votre vocation professionnel. Ces pistes sont quelques exemples qui vous permettront de vivre la recherche d’emploi avec plus de sérénité.

Trouver votre « vache pourpre » : la clé pour décrocher le bon job !

Ce que Seth Godin a appelé la vache pourpre*, c’est ce qui vous rend remarquable et unique, ce
qui vous différencie. Conçu pour le marketing des marques, cet outil est aussi très précieux pour
le marketing de soi.
Au-delà d’un CV exceptionnel dans son contenu (des références impressionnantes), sa forme et sa
méthode de distribution, il faut savoir utiliser son réseau pour se faire recommander et faire preuve
d’audace pour réussir votre projet professionnel. Motivation et confiance sont aussi essentielles.
Mais ce qui vous permettra de vous distinguer des nombreuses autres personnes intéressées par
le même poste et avec un profil similaire au vôtre, c’est bien votre vache pourpre.
Comment trouver votre vache pourpre?

  • identifiez votre vocation, ce qui donnerait du sens à votre vie
  • cernez vos forces et en particulier celles qui vous distinguent de vos concurrents – une astuce
    pour trouver vos forces : le « 360 », c’est-à-dire interroger des personnes qui vous connaissent
    bien, univers professionnel et personnel confondus
  • comprenez les attentes des recruteurs dans le secteur qui vous intéresse
    Last but not least, comme le dit Seth Godin: « Si vous voulez devenir une vache pourpre, le meilleur
    moment pour le faire, c’est quand vous ne cherchez pas d’emploi ». Que vous soyez en
    questionnement sur votre orientation professionnelle ou une reconversion, Il n’y a plus de temps à
    perdre, à vous de jouer!

*Lien livre « la vache pourpre »

Et si ta vocation était de créer ton entreprise?

Dans une démarche de réflexion sur son orientation professionnelle, ou sa vocation, nous pouvons arriver à l’option de « la création d’entreprise », une voie passionnante avec son lot de défis et d’éléments à valider avant de se lancer

Dans la région Hauts de France il existe plusieurs structure pour vous aider dans ce sens

Alors, ne ratez pas la reprise de la tournée du « Bus à entreprendre » qui fera des haltes à: Lille, Roubaix, Tourcoing, Wattignies

Plus d’informations, par ici :https://www.fabriqueaentreprendre-lillemetropole.fr/voir-les-evenements

Emploi: les secteurs qui recrutent pendant l’épidémie

Le défi de tout chercheur d’emploi actuel sera de ne pas céder à la morosité ambiante suscitée par la crise. Il y aura tout le temps des entreprises qui relanceront des projets ou qui sont en pénurie de profils et qui recrutent

L’article de « nouvelle vie pro » nous oriente vers la plateforme crée par l’état et pôle emploi, en vue d’une mobilisation exceptionnelle pour l’Emploi:

https://www.nouvelleviepro.fr/actualite/946/coronavirus-les-secteurs-qui-recrutent-pendant-lepidemie

Se confiner et développer son employabilité, c’est désormais possible!

S’il y a une période où il sera primordial de « prendre soin » de son employabilité, c’est bien celle que nous vivons.

Anticiper la crise, élaborer un plan d’action de montée en compétences adapté à son projet professionnel, sont des actions primordiales qui permettront d’éviter l’éloignement du marché de l’emploi

L’article du site « nouvelle vie pro », nous résume les aides prévus par l’Etat pour financer la formation des salariés en chômage partiel

Lire l’article: https://www.nouvelleviepro.fr/actualite/948/chomage-partiel-letat-financera-les-formations-des-salaries

Extrait article:

« Les actions de formation éligibles au FNE-Formation sont dorénavant celles qui permettent aux salariés de développer leurs compétences et renforcer leur employabilité, y compris celles qui sont réalisées à distance, mais à l’exception des formations générales à la sécurité. » Ces formations devront évidemment être compatibles avec le respect des règles de confinement.

Tu ne sais pas quelle formation entreprendre pour développer ton employabilité, viens poser la question dans notre groupe d’entraide Facebook:https://www.facebook.com/groups/305478417096132/

Entreprendre une reconversion: qu’en est-il du soutien des proches?

« Bénéficier du soutien de ses proches face à l’emploi exercé est une attente professionnelle importante pour 56% des Français. Toutefois, ce chiffre révèle des spécificités intéressantes lorsqu’on l’examine à la loupe »

L’article de HR VOICE, nous fournit un éclairage intéressant sur une étude menée par le premier site de recherche d’emploi INDEED qui démontre à quel point le soutien des proches est primordial dans une reconversion

Pour lire l’article: https://www.hr-voice.com/communiques-presse/le-soutien-des-proches-un-facteur-de-vocation-et-une-condition-a-la-reconversion-professionnelle/2020/01/15/

Quand il s’agit d’un rêve cher, qui ne bénéficie par du soutien des proches, il est primordial de savoir protéger son projet de reconversion et de trouver des ressources extérieures ou delà des proches.

Tu souhaites entreprendre une reconversion et tu as besoin de trouver du soutien et de l’énergie, rejoins notre groupe d’entraide FACEBOOK

Rejoindre le groupe: https://www.facebook.com/groups/305478417096132/

Identifier sa motivation, libérer son énergie

Avec vous déjà connu ces périodes où votre énergie n’était pas au top, sortir du lit pour aller au travail est une épreuve. Rien que d’imaginer la journée qui vous attend vous avez envie de vous rendormir.

Et si c’était simplement une déconnexion de ce qui fait votre motivation, votre moteur, votre élan, ce qui vous met en joie.

La motivation humaine est l’élément le plus complexe à sonder, et ce pour deux raisons:

  1. Elle dépende de tellement de paramètres, qu’il est complexe de tout contrôler et recenser (d’où les tests de personnalité mais qui ont leurs limites)
  2. Notre motivation n’est pas un élément absolu et définitif, elle varie en fonction de notre évolution personnelle et notre progression dans la vie

Pourquoi il est si vital de reconnecter avec « ce qui vous motive », de le connaître, de le savoir par coeur:

  1. Parce que si vous le connaissez pas: vous allez dire OUI à tout ce qu’on vous propose, et voilà le chemin idéal pour aller vers de la frustration, de la déception et la démotivation
  2. Personne ne peut vous connaître mieux que vous, si vous ne le formulez pas les autres vont faire des suppositions qui ne sont peut être pas vraies
  3. Connaître et rester à l’écoute de votre motivation c’est savoir créer une vie professionnelle au plus prés de qui vous êtes

Sans rentrer dans des choses techniques ou des tests, ici l’idée est de vous faire partager des techniques et des questions toutes simples pour explorer vos moteurs. Ici, je vous en partage 3, que j’ai pu mettre en place en accompagnement:

  1. Question 1: Quelle est ma meilleure expérience professionnelle: il ne s’agira pas de rationaliser ou de vous autocensurer, laissez venir l’expérience que vous mettez en numéro 1 en terme de satisfaction professionnelle et dans un 2éme temps, explorez les raisons: contenu de la mission? valorisation par le manager? richesse des tâches? entente avec les collègues?
  2. Question 2: si je percevais une rente à vie, qu’est ce que je serai en train de faire? autrement dit si l’argent n’était plus un problème qu’est ce que je serai en train de faire. Dans la réponse (honnête et transparente à cette question, vous avez votre moteur fondamental)
  3. Si vous aviez une baguette magique, qu’est ce que vous changeriez dans votre vie professionnelle? qu’est ce que ce changement va permettre?

Vous voulez connaître votre motivation, prenez une page blanche et commencez à répondre honnetement à ces 3 questions, laissez venir les idées, les souvenirs, les réponses et relisez quelque jour après à tête reposée.

Ecrivez-nous, vos questions sur le groupe Facebook « Fabrique des vocations » https://www.facebook.com/groups/305478417096132/