Comment se motiver pendant sa recherche d’emploi ?

Les matins deviennent difficiles, le réveil de plus en plus tardif, le seuil de tolérance diminue et l’irritabilité vous envahie de plus en plus, …, la recherche d’emploi peut s’avérer être difficile et avoir un impact sur votre motivation.


En effet, l’enlisement vers la démotivation est d’autant plus insidieux que l’on ne maîtrise absolument pas la durée de cette période. Ainsi, la projection vers un scénario de réussite devient difficile avec le temps qui passe. Or, l’image que vous renvoyez pendant vos échanges avec les
recruteurs doit inspirer la réussite, la confiance, la jovialité, l’assurance … et non le tracas que suscite votre recherche d’emploi.


Alors comment se rebooster et casser le cercle vicieux qui peut s’installer et impacter sa posture? comment retrouver confiance lorsque l’on recherche un travail ?

Explorons ensemble des éléments de réponses avec des leviers de motivation que l’on peut activer pour se reprendre en main.


Mais avant de vous proposer des pistes, rappelons que la recherche d’emploi est un véritable projet en soi. Cela signifie une vrai démarche, avec la mise en place d’une organisation permettant de réussir à trouver un emploi conforme à notre vocation professionnelle. Il s’agit aussi d’identifier une stratégie, mettre en place des actions et se réajuster au fur et à mesure des étapes que vous franchissez.

Vous avez besoin de restez motivé et dans une belle énergie !

Voici donc quelques propositions de pistes à explorer pour augmenter sa motivation et donc ses ressorts dans la professionnalisation de votre recherche d’emploi.

La première piste est d’identifier les éléments qui nous ressourcent.

Tout simplement, se concentrer sur ces moments qui nous apportent bien-être, ces pauses sont en effet votre carburant.

Elles vous permettront de mener de front des actions. En effet, si vous avez tendance à vous lancer à corps perdu dans un projet, en l’occurrence ici on parle de recherche d’emploi, installer dans votre routine un vrai moment qui vous ressource.

Identifier par exemple 3 choses qui vous ressources :
méditation, lecture, peinture, musique, balade, etc… et poser un ou deux créneaux dans votre agenda quotidien, qui sera votre moment de prise de hauteur, de pause, de disponibilité ( pour de nouvelles idées par exemple).

Ces moments vous seront profitables pour rester visionnaire, avoir des
moments d’apaisement et avoir du recul. C’est d’autant plus difficile que souvent la culpabilité nous guette : lorsque l’on est en période de chômage et de recherche d’emploi, le regard de l’autre peut être pesant.

Autorisez-vous ces pauses ressourçantes qui vous permettront d’être lucide et serein, en forme pour agir et montrer cette image de vous pendant les entretiens.


Le second levier à explorer : associer votre projet professionnel à votre métier

c’est-à-dire utiliser vos compétences pour votre propre projet professionnel. Par exemple, je suis en recherche d’emploi, je suis graphiste alors pourquoi pas faire un plan d’action très visuel et inspiré avec mes éléments
graphiques préférés.

Ou encore, je recherche un emploi dans l’agroalimentaire, en tant qu’ingénieur méthode, je peux utiliser mon bagage technique et crée un process avec les différentes étapes que j’ai identifié d’un point de vue recruteur et d’un point de vue candidat.

Cela renforcera votre confiance en incarnant votre projet professionnel.
Enfin, voici la troisième proposition de piste : dans la continuité de la suggestion précédente, il s’agit de mettre à disposition ses compétences dans le cadre associatif.

Pourquoi pas trouver une association qui vous permettra de mettre à disposition votre savoir-faire ? Ce qui est intéressant dans l’exercice d’une activité associative, c’est que l’on développe ses compétences …on pourra donc les valoriser sur son CV.

De plus, on peut également ajouter par ce biais de nouvelles compétences.
Le monde associatif offre une très belle opportunité d’explorer ou de consolider ses hards skills et ses softs skills ( compétences techniques et compétences relationnelles). C’est donc une piste intéressante pour son propre parcours professionnel mais aussi pour se sentir utile et actif.

Cette source de motivation est à expérimenter en prenant garde de bien veiller à avoir du temps pour sa recherche d’emploi.

Dernier point à retenir sur ce sujet, certains associations fonctionnent par mission et donc l’engagement du bénévole peut se faire sur un temps donné. Ainsi, si vous avez des hésitations à cause de l’engagement, cela peut être une bonne solution.

Pour conclure, lorsque l’on est en phase de recherche d’emploi et que cela dure plus longtemps que prévu, ce qui est important c’est d’avoir une réelle réflexion sur les éléments qui vont vous motiver.


A vous de mettre en place les conditions favorables à un scénario de réussite dans votre recherche d’emploi.

Cela doit donc se faire selon votre propre référentiel de plaisir, de ressource, en étant en phase avec votre vocation professionnel. Ces pistes sont quelques exemples qui vous permettront de vivre la recherche d’emploi avec plus de sérénité.

admin9614

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *